L’égalité républicaine s’applique aussi à la culture

Communiqué de presse de la liste Seynod Bleu Marine :

Les déclarations du directeur de l’Auditorium de Seynod dans le journal le Dauphiné du 16 janvier nous interpellent. Interrogé sur l’affaire Dieudonné, il déclare qu’il ne répondrait même pas à l’humoriste si ce dernier demandait à venir à l’Auditorium. Pour justifier une telle décision, il avance une argumentation qui relève surtout de son opinion personnelle à l’encontre de l’artiste controversé, lui décernant « la palme du cynisme et de la méchanceté » et le qualifiant de « tribun politique dangereux et fourbe ». Pourtant il devrait prendre exemple sur ses collègues de Bonlieu scène nationale ou du Théâtre du Rabelais qui parlent de liberté d’expression et de devoir de réserve, sans prendre parti dans la polémique.

Les élus de la liste Seynod Bleu Marine s’engagent à respecter la neutralité et l’impartialité républicaine. Toutes les demandes doivent être étudiées avec la même rigueur quelle que soit leur provenance. Les refus doivent être justifiés avec objectivité et dans la légalité. L’Auditorium de Seynod, subventionné par la Commune, l’Agglomération, le Conseil général et la Région doit donner l’exemple. Nous veillerons à ce que la programmation culturelle de notre ville ne soit pas au service des goûts et opinions personnels de ses responsables.