Notre premier Conseil municipal

C’est hier, samedi matin, que s’est déroulée la première séance du Conseil municipal après les élections. Il s’agissait d’élire le maire et les adjoints. Cécile Guillermain et moi-même faisions notre première entrée en tant qu’élus dans la salle du Conseil. Nous avons trouvé rapidement nos places : on nous a installés à l’extrême gauche, à côté des MM Viotto et La Spisa !

La salle du Conseil était comble : des chaises avaient été ajoutées pour le public derrière les élus et même au centre de la salle, à l’intérieur de l’ellipse formée par les tables. Il nous était difficile de voir les autres élus ou la présidente de séance.

La séance a été ouverte par Mme le Maire sortant qui a ensuite laissé sa place à la doyenne de l’assemblée pour présider. Tout s’est enchaîné très vite. Cela manquait de formalisme et de solennité. La présidente de séance a déclaré vouloir procéder à l’élection de « Madame le Maire » (sic) sans vraiment faire appel à d’autres candidatures. Philippe Chamosset et moi-même nous sommes alors rapidement proposés. La présidente allait poursuivre directement avec le vote lorsque je suis intervenu pour demander la parole. J’avais prévu une déclaration orientée sur ma candidature au mandat de maire. Elle deviendrait obsolète une fois le vote réalisé. Heureusement, Madame Camusso a autorisé la doyenne à me laisser la parole. Ouf ! J’ai donc pu lire ma déclaration (que j’ai posté hier sur ce blog). Quand on se présente à une élection, c’est comme quand on postule à un emploi : on ne doit pas se placer dans la position du perdant. Il faut présenter ses arguments et avancer ses atouts. C’est encore mieux avec une pointe d’humour. C’est ce que j’ai fait. Après la séance plusieurs personnes m’ont dit qu’elles avaient apprécié mon discours. Des opposants l’ont dénigré. Mon objectif a été atteint : les élus Bleu Marine se sont fait remarquer.

Sans surprise, Madame le Maire et son équipe d’adjoints ont été élus. La séance a été levée. Nous sommes allés déposer une gerbe au monument aux morts. Il y a eu ensuite une photo de groupe sur les marches de la place de l’Hôtel de ville. Puis une séance de photos individuelles pour les membres du Conseil. Et enfin, un apéritif buffet dans la salle de convivialité de la mairie.

En rentrant chez moi, j’ai montré à mes enfants le petit insigne à ma boutonnière qui identifie un élu de la République.

cocarde