Expulsion du campement de roms

Enfin ! Les forces de l’ordre ont évacué le campement illégal de roms situé sur le terrain des anciens abattoirs. Pour les riverains, c’est un soulagement. Evidemment, cette solution n’est pas définitive puisqu’une partie des roms n’a fait que se déplacer vers d’autres endroits. Cependant, la presse nous apprend que, sur les 130 personnes recensées initialement sur le camp, 70 avaient devancé l’expulsion, la plupart ayant choisi de retourner en Roumanie (Le Dauphiné, édition du 28 novembre). Ceci contredit les idées reçues que font courir certaines associations quant à l’impossibilité des roms de vivre dans leur pays d’origine.

La fermeté, c’est efficace.

Le Dauphiné du 28/11/2014

Le Dauphiné du 28/11/2014